Un espace citoyen résolument adapté pour tous et par tous

L'EPN du 3e - Helen Adams keller situé au 62, rue de Bretagne 75003 Paris , a été créé gràce à l'aide de la Mairie du 3ème, le soutien de la Ville de Paris et de l'association AVANTIC. C'est un lieu de formation, d'animation de la vie locale et de débats au service des habitants du quartier au coeur duquel il s'insère.

Les sercices de notre EPN

Retrouvez ici toutes les services proposés dans notre Espace

Notre Cyber Espace

En libre accès ou avec les conseils de nos animateurs, chacun peut venir consulter Internet, lire ses courriers électroniques, s’informer, échanger, visionner, imprimer, …   Mais l’EPN, c’est aussi un espace de travail et d’apprentissage grâce aux nombreux...

Lire la suite

Nos Formations

Plusieurs formations et accompagnements qualifiés sont proposés à l’EPN.   Venez vous initier ou approfondir vos connaissances en informatique lors de modules proposés aux adhérents de l’EPN chaque semaine.     S’INITIER Gratuits – Cours de 3h ...

Lire la suite

EPN et Accessibilité

Un ensemble d’outils numériques permettant d’accéder à l’information quel que soit le handicap. L’association AVANTIC, via la gestion de l’EPN « Helen Adams Keller », a toujours déployé un certain nombre de services pour lutter contre la fracture numérique qui touche...

Lire la suite

Helen Adams Keller

Un modèle pour les êtres humains du monde entier

PHOTO_HAK

Depuis 2012, l’Espace Public Numérique a été rebaptisé Helen Adams Keller.

Née en 1880, Helen Adams Keller perd la vue et l’ouïe à l’âge de dix-neuf mois. Sa perceptrice, Ann Sullivan,  communique avec Helen grâce à l’alphabet dactylologique. Elle s’approprie le langage et apprend le braille. Elle entre au collège de Radcliffe et devient la première femme handicapée diplômée d’université.

Elle s’entraîne à articuler et moduler sa voix. Elle parcourt le monde, donne des conférences et milite contre le travail des enfants, contre la peine de mort, pour le droit de vote des femmes, pour la contraception et pour la paix. Elle y gagne une image emblématique d’ambassadrice et de défenseuse des opprimés. Elle reçoit la Légion d’Honneur à Paris en 1952 à l’occasion de la panthéonisation de Louis Braille. Sa biographie The Story of My Life est traduite en plus de cinquante langues. Elle meurt le 1er juin 1968, à presque quatre-vingt-huit ans.

 

Elle nous laisse ses écrits et surtout son image de femme libre et combative : Bien des personnes, ayant des yeux parfaits, sont aveugles dans leurs perceptions. Bien des personnes, ayant des oreilles parfaites, sont émotionnellement sourdes. Et précisément, ce sont elles qui osent poser des limites à la vision de ceux qui, manquant d’un sens ou deux, ont la volonté, l’âme, la passion, l’imagination.

Noëlle Roy
Conservatrice du Musée Valentin Haüy, décembre 2012